Bien choisir son masque de soudure

La soudure est une tâche complexe à réaliser qui requiert de l’expérience et de nombreuses heures de pratique. Mais hormis un entraînement acharné, la soudure nécessite de prendre toutes ses précautions en termes de sécurité. 

En effet, bien que cela soit très agréable à réaliser, la soudure reste une activité dangereuse, qui présente des risques pour la santé des pratiquants. Remémorons-nous, aujourd’hui, les principaux risques que nous encourons lors de la soudure si nous la réalisons sans protection. 

N’importe quels types de soudure, à l’arc, au chalumeau ou encore au laser vont dégager des fumées qui peuvent se révéler très nocives pour la santé. Etant donné que le métal atteint son point de fusion, il y aura une émission de fumées composées de microparticules qui peuvent se déposer dans les voies respiratoires.

De plus, nous savons que la soudure est un procédé qui va obligatoirement dégager des rayons ultraviolets très dangereux pour la peau mais surtout pour le système oculaire et plus particulièrement la rétine. 

Le coup d’arc est un exemple très concret du danger que représente la soudure réalisée sans protection. Les rayons ultraviolets vont venir endommager la surface et les membranes muqueuses de l'œil. Les symptômes sont significatifs et reconnaissables : douleur intense, larmoiement et rougeur de l'œil, gêne, sensibilité anormale à la lumière, etc … 

La question que l’on peut donc se poser et qui est essentielle lorsque l’on est amené à souder est :

Quelle est la protection la plus adaptée à mon utilisation ? 

La première interrogation que l’on pourrait soulever relève du choix entre des lunettes de soudure ou bien un masque. Bien que les lunettes soient une protection indéniable, elles se retrouvent très vite obsolètes lorsque l’intensité de soudure augmente. C’est pourquoi, aujourd’hui, on a tendance à privilégier un casque intégral. En effet, il va nous permettre d’être entièrement protégé des rayonnements ultraviolets mais aussi des risques de brûlures et des petites projections de métal en fusion éventuelles. De plus, il existe de nos jours de nombreux masques possédant tous plus ou moins d’avantages et nous allons voir, plus bas, comment choisir son masque de soudure idéal. 

Il est à rappeler que différents moyens de souder existent et qu’en conséquence, de nombreux masques spécialement adaptés aux différents types de soudure ont été développés. Mais voyons, ensemble, les caractéristiques universelles à prendre en compte lorsque l’on choisit un masque, peu importe son utilisation. 

L’une des réflexions à se poser lorsque l’on souhaite se procurer un masque de soudure est de savoir si le masque est à ombre fixe ou à ombre variable. Le but étant de pouvoir régler l’intensité d'assombrissement de la lunette. Si vous êtes habitués à toujours réaliser des soudures avec la même technique, alors un masque à ombre fixe conviendra parfaitement. En effet, ce dernier n’aura pas la spécificité de posséder la molette DIN pour régler l’intensité d’assombrissement de la lunette. A contrario, si vous changez régulièrement de techniques de soudure, ayant donc ont des intensités lumineuses différentes, vous serez alors obligés de posséder un casque à ombre variable  et jouer de la molette pour pouvoir voir en toutes circonstances.

De nos jours, la plupart des masques, mais surtout, l’intégralité des casques Deko sont des casques à ombre variable. Cependant, il peut y avoir des différences dans les plages d’assombrissement possibles (DIN). Et, on vous prévient, les casques de qualité garantiront une protection contre les rayons ultraviolets et les infrarouges, peu importe le réglage choisi. Donc, quand on parle de sécurité, les DIN ne sont pas à prendre en compte en priorité. Ils servent uniquement à régler la luminosité. En fonction de vos besoins, vous pourrez alors gérer les réglages de votre masque, tout en étant parfaitement protégé. Privilégiez un casque qui va haut dans les DIN si vous avez recours à une technique de soudure émettant beaucoup de lumière, comme la soudure MIG à l’aluminium par exemple.

Enfin, vous pouvez également vous demander quel est le type de masque le plus pratique : à batteries ou à panneaux solaires ? Alors sachez que tous les casques sont en fait équipés de batteries. La différence est la manière dont vont être rechargées ces dernières. Les panneaux solaires n’alimentent pas le casque directement mais permettent de recharger les batteries hors utilisation. A la différence des masques dits “à batteries”, qui doivent être rechargés sur secteur. Nous vous conseillons donc d’opter pour un masque à panneaux solaires car il ne sera pas déchargé et vous ne risquez pas de tomber en rade pendant l’utilisation.

A titre d’exemple, nous mettons à disposition une multitude de casques différents qui présentent tous des coloris plus jolis les uns que les autres. Cependant ils vous garantissent tous une protection optimale. Les derniers coloris ajoutés : Rouge, Orange, et Tête de mort fonctionnent tous avec des panneaux solaires et sont réglables jusqu’à 16 DIN.

Autant vous dire qu’avec ce genre d’outils, vous pourrez souder quand vous le souhaitez et de la manière que vous préférez. 

Si vous voulez en savoir plus sur les masques de soudures, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions en commentaires, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

L’équipe Deko France

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés