Nos conseils avant de se lancer dans des travaux

C'est une règle d'or dans le milieu, à prendre au sens propre comme au figuré : on ne se lance pas dans des travaux les yeux fermés. Qu'il s'agisse de travaux de réparation, de petite création ou de pure construction, entamer des travaux demande un certain temps de réflexion pour être certain d'aboutir dans les temps – ou aboutir tout court. Quoi de plus frustrant qu'un imprévu, ou un grand nombre d'heures perdues bêtement en plein milieu de son projet ?  Chez Deko, nous avons listé sept étapes préliminaires qui devraient vous préserver de toute mauvaise surprise.

1) Réalisez un moodboard

Aussi appelé « tableau d'humeurs » ou « tableau de tendances », le moodboard est un outil bien connu dans le monde du design ou de la communication. L'idée ? Rassembler sur un même document – appelé tableau, ou board – toutes les images qui vous inspirent pour votre projet. Vous pouvez le réaliser directement sur votre ordinateur, très simplement avec un logiciel de type PowerPoint, ou physiquement en découpant et collant vos images. Prenez garde à ne pas trop vous éparpiller et ne garder que le haut du panier. 

Réalisez un moodboard

2) Listez vos besoins. 

Un embout de perceuse ou une clé plate qui manquent à l'appel, un cutter ou une lame de coupe-bordure qui ne coupent plus comme avant, un calcul trop court dans le nombre de lames de parquet à poser. Pour peu qu'il faille retourner acheter un petit élément et c'est un temps précieux de perdu dans vos travaux. Le mieux reste donc d'anticiper et de réaliser une liste en trois parties : 

  1. Les matériaux : nombre de planches de parquet, litres de peinture, etc. 
  2. Les outils : clés, rouleau, perceuse, boîte à outils complète, etc.
  3. Les équipements : escabeau, ruban adhésif, tenue adéquate, etc.

Faites un point sur vos outils

3) Évaluez le budget nécessaire pour vos travaux

Si votre budget pour ces travaux est limité, nous vous conseillons fortement d'établir en amont le budget nécessaire à sa réalisation. L'investissement principal ne représente généralement pas le coût réel global. Vous devez penser au cumul des petites dépenses intermédiaires et des imprévus. Ils sont aussi à prendre en compte, prévoyez donc une autre marge, notamment si vos travaux présentent des risques. Autre point important : vous pouvez bénéficier d'aides de l'État, ou des collectivités territoriales, si vos projets concernent l'isolation ou la consommation énergétique de votre logement.

Évaluez votre budget

4) Vérifiez les règles et autorisations

En France, tout le monde ne peut pas construire ce qu'il veut, même sur son propre terrain. Pourquoi ? Car il existe un Plan Local d'Urbanisme (PLU), qui régit les caractéristiques techniques et esthétiques des bâtiments sur un territoire. Rapprochez-vous de votre mairie pour connaitre les détails de votre zone. Aussi les lieux proches, ou directement listés / classés, aux monuments historiques disposent de règles bien particulières. Renseignez-vous bien !

Vérifiez les règles et autorisations

5) Prévoyez du temps libre

Planter un clou ne prend pas de temps, sauf quand on n'a pas de clou et qu'il faut aller l'acheter. L'évidence prend tout son sens une fois le périple lancé pour récupérer le matériel qui manque à l'appel. Un simple oublie peut vous faire perdre des heures précieuses, notamment si vous avez posé une journée pour bricoler. N'oubliez donc pas d'anticiper vos besoins et le temps nécessaire à la réalisation de vos travaux. Prévoyez également une marge pour que votre projet soit en mesure d'encaisser les contretemps.

Prévoyez du temps libre

6) Faites appel aux amis

Le bricolage est une activité bien plus collective et conviviale qu'elle en a l'air, alors n'hésitez pas à faire appel à vos amis et proches pour avancer plus vite. En regardant de plus près, même les novices y trouvent leur compte et peuvent se rendre utiles, tout en profitant du moment. C'est aussi une occasion de plus de se retrouver à la fin pour diner ou boire un verre. 

Travaillez à plusieurs

7) Pensez à vos proches

Refaire une pièce comme la cuisine ou la salle de bain, c'est aussi la rendre inaccessible le temps des travaux. Si vous aviez prévu de ne pas cuisiner ni prendre de douche, ce n'est pas forcément le cas de vos proches. Prenez donc le temps de voir avec eux pour un plan B : quelques nuits en van, dans une cabane au milieu d'une forêt ou tout autre endroit que l'on se plaît à évoquer sans jamais vraiment passer à l'acte. À vous de jouer !

Pensez à vos proches

Idées, matériel, budget, aspect légal, proches : que vous soyez novice ou déjà confirmé, tout est une question d'anticipation. Respectez ces quelques règles et vous aurez déjà bien plus de chances d'aboutir vos travaux dans les temps. Et peut-être même qui sait : vous pourrez alors vous lancer les yeux fermés.

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés