Soudure : pourquoi faut-il porter un masque ?

La soudure est un domaine que l'on peut retrouver dans de nombreux secteurs professionnels, en atelier à la maison ou sur des chantiers. Il existe de nombreuses variantes de techniques, qui présentent autant de risques pour la santé et la sécurité : intoxication, brûlures, lésions auditives... Les dangers varient selon les procédés mis en œuvre et les matériaux utilisés, mais le principal reste les lésions oculaires. Lorsque nos yeux sont confrontés à la forte lumière émise lors de l'opération. Pour les prévenir, quelques mesures de protection s'imposent, à commencer donc, par s'équiper d'un masque de soudure. Pourquoi faut-il impérativement le porter ? Zoom sur cet objet pas comme les autres.

Poste de soudure

De quoi parle-t-on ?

La soudure, ou le soudage de métaux, permet d’assembler deux éléments métalliques de même nature en portant leur face en commun à une température de fusion. On peut souder avec ou sans métal d’apport, l'idée étant toutefois de  mélanger par dilution les métaux pour former un cordon de soudure, aussi appelé joint d’assemblage. Le soudage s’applique à tous les matériaux métalliques. Il ne faut pas le confondre avec le brasage, une opération dans lequel seul le métal d'apport, différent des pièces à assembler, constitue le cordon de soudure.

On peut compter pas moins de 140 procédés différents de soudage. Celui le plus répandu consiste à utiliser un arc électrique comme source d’énergie : on parle alors de soudage à l’arc électrique. 

Soudure lumière

Comment fonctionne la soudure à l'arc électrique ?

La soudure à l'arc consiste à élever la température de la partie des pièces à souder en utilisant un arc électrique, jusqu'à atteindre leur point de fusion. La source de chaleur nécessaire est produite par un transformateur haute-tension, alimenté directement sur une prise secteur. Le courant délivré donne une série continue d’étincelles comparables à un arc électrique. La chaleur développée par ce procédé est d'environ 4 000°C, ce qui permet au métal d'entrer immédiatement en fusion. La rapidité et la précision de l'outil ne fait subir aucune déformation au métal.

Quels sont les dangers liés à la soudure

  • La fumée : pour arriver à son point de fusion, le métal doit être chauffé à très haute température. Tous les procédés de soudage émettent donc des fumées, formées de gaz et de poussières, potentiellement nocives. Elles contiennent généralement des particules de très petite taille – inférieures au micromètre – et peuvent facilement se glisser jusque dans les poumons.
  • Les brûlures : en soudure, possible de se brûler avec les projections ou en touchant le métal encore brûlant, mais aussi en exposant sa peau, notamment le visage, à la grande quantité d'UV émis lors de la soudure. Ces brûlures sont connues comme des brûlures par irradiations, ce sont les mêmes que les brûlures par coups de soleil. 
  • La lumière : la lumière et les UV émis lors d'une soudure sont si intenses qu'ils peuvent facilement provoquer des brûlures de la peau, mais aussi et surtout de la rétine. La lumière bleue produite par l'arc est aussi puissante que la lumière du soleil et implique les mêmes risques sur le corps humain, notamment sur les yeux. Un masque de soudure est le meilleur rempart qui existe pour protéger vos yeux, mais aussi votre visage dans son intégralité.

coup d'arc soudure

Zoom sur le « coup d'arc »

Lors d'une opération de soudure, le rayonnement U.V. peut endommager la surface et la membrane muqueuse de l'œil, c'est ce qu'on appelle dans le milieu un « coup d'arc ». Les symptômes sont nombreux et semblables à ceux d'une conjonctivite :

  • Douleur semblable à une légère sensation de pression sur l'œil, pouvant aller jusqu'à une douleur intense
  • Larmoiement et rougeur de l'œil et des membranes qui sont autour, l'œil injecté de sang 
  • Gêne dans l'œil comme la sensation d'un grain de sable coincé en surface
  • Sensibilité anormale à la lumière

Plusieurs facteurs doivent être réunis pour en arriver là. La durée d'exposition pour commencer, mais également la distance entre l'œil et l'arc électrique et l'angle avec lequel les U.V. atteignent le visage. Quelques secondes seulement suffisent à provoquer ces troubles et le ressenti peut être présent plusieurs heures après l'exposition.

Aussi répandue soit-elle, la soudure à l'arc reste une opération risquée si réalisée sans protection. La chaleur et les U.V. dégagés peuvent entrainer des brûlures de la peau, ou des lésions oculaires possiblement irréversibles. La fumée peut quant à elle s'attaquer à vos poumons. Pensez donc bien à porter un masque et des gants à tout moment de l'opération, mais aussi à prévenir votre entourage. Une lumière aussi puissante que celle du soleil reste nocive, même pour des yeux qui se tiennent à distance. 

Vous avez d'autres conseils et astuces à partager à propos de la soudure à l'arc ? N'hésitez pas à nous en faire part en commentaires ;) 

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés